Notre actualité

187a_mellomland07976websitephsjurpollen.jpeg

© Sjur Pollen

Carte Blanche dévoile sa dernière création

 
Annabelle Bonnéry, directrice artistique, a invité deux chorégraphes prometteurs de la même génération à venir créer une soirée complète en deux parties. Carte Blanche rencontre les chorégraphes Roza Moshtaghi et Lander Patrick dans un programme double qui présente la danse contemporaine norvégienne et internationale sur la même scène.
 
Le point de départ de BUD est "l'attente", et dans le spectacle, la chorégraphe Roza Moshtaghi explore comment nous pouvons vivre une histoire sur "l'attente" et les attentes associées à cet état mystérieux. Les interprètes passent par différents scénarios d'attente, d'arrêt et de suspension. Les personnages énigmatiques sont vêtus de costumes qui frôlent les installations, faisant de la salle d'attente scénique de BUD une expérience visuelle forte avec cinq danseurs de la compagnie.
 
Dans Sovaco de Cobra (l'aisselle du serpent), Lander Patrick poursuit sa plongée profonde dans le fado portugais, qu'il a commencé avec Jonas Lopes dans le spectacle Bate Fado de 2021. Aujourd'hui, le fado est surtout connu comme un genre folklorique traditionnel avec des paroles sur la nostalgie chantées avec beaucoup de pathos. Patrick explore les racines et la mythologie du fado pour restaurer les connaissances oubliées et retrouver les empreintes perdues dans l'histoire. Sovaco de Cobra est fait pour neuf des danseurs de la Carte Blanche. Vous vous laisserez surprendre par un travail physique ludique, une approche théâtrale et une bonne pincée d'humour.

186a_c_alonzoking_211108_0808.jpg

© RJ Muna

Alonzo King LINES Ballet fête ses 40 ans

 

Cette année 2022 marque les 40 ans de la compagnie Alonzo King LINES Ballet, avec laquelle Delta Danse collabore depuis de nombreuses saisons.

La célébration de cet anniversaire a commencé la semaine dernière à San Francisco avec la présentation de leur dernière création, Deep River, avec la chanteuse Lisa Fisher et le pianiste Jason Moran. Fidèle à lui-même, Alonzo King s'entoure une nouvelle fois d'artistes hautement talentueux pour créer cette nouvelle pièce, artistes qui viennent dialoguer avec les danseurs de la compagnie, eux-mêmes connus et reconnus pour leur grande technicité et leur virtuosité.

Comme Alonzo King l'a déclaré en mars à la journaliste de La Provence qui l'interviewait, "les danseurs sont des musiciens". Leur corps est leur instrument, qu'ils maîtrisent à la perfection. Avec la voix de Lisa Fischer et le piano de Jason Moran, ils créent une harmonie qui touche à "l'absolu sublime", à la transcendance recherchée par le chorégraphe. Quelle plus belle façon pour célébrer un anniversaire ?