z
295_1_ClaireLonchampt,HugoLayer,MickaelConteretouche-LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_5324.jpg
© Olivier Houeix
295_2_HugoLayer-LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_6173.JPG
© Olivier Houeix
295_3_LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_5524.JPG
© Olivier Houeix


296_1_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_4162.JPG
© Olivier Houeix
296_2_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_7883.JPG
© Olivier Houeix
296_3_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_5546.JPG
© Olivier Houeix


Malandain Ballet Biarritz

Programme Stravinski


L'Oiseau de feu
Chorégraphie Thierry Malandain

Musique Igor Stravinski
Décor et costumes Jorge Gallardo
Lumières François Menou
Réalisation costumes Véronique Murat, assistée de Charlotte Margnoux

Création en 2021 - Durée 30 min
Avec cette création, Thierry Malandain marque sa troisième rencontre avec le compositeur Igor Stravinski. Il reprend la suite de concert de 1945, que Balanchine avait également chorégraphiée, pour présenter un Oiseau de feu porteur d'espoir. Le phénix flamboyant, à l'allure presque christique, renaît de ses cendres et se révèle être un passeur de lumière, portant au cœur des hommes la consolation et l'espoir.
 
Le Sacre du Printemps
Chorégraphie et scénographie Martin Harriague

Musique Igor Stravinski
Lumières François Menou et Martin Harriague
Costumes Mieke Kockelkorn
Assistante chorégraphe Françoise Dubuc

Création en 2021 - Durée 35 min

 

Dans la suite logique de ses récentes créations, Martin Harriague poursuit son approche du rapport homme/nature avec un Sacre du printemps sauvage et puissant. Le martèlement rythmique complexe de l'œuvre s'accorde avec le langage corporel du chorégraphe, qui fait disparaître tout lyrisme gestuel. Martin Harriague se concentre sur le mouvement primitif et les figures fractales par lesquels le groupe s'enroule, se déploie et se contracte, tel le vivant qui resurgit et se fraie partout un chemin avant d'exploser.
295_1_ClaireLonchampt,HugoLayer,MickaelConteretouche-LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_5324.jpg
© Olivier Houeix
295_2_HugoLayer-LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_6173.JPG
© Olivier Houeix
295_3_LOiseaudefeuphotobyOlivierHoueix_5524.JPG
© Olivier Houeix


296_1_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_4162.JPG
© Olivier Houeix
296_2_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_7883.JPG
© Olivier Houeix
296_3_LeSacreduprintempsphotobyOlivierHoueix_5546.JPG
© Olivier Houeix


Au répertoire

La presse en parle

« Toujours extrêmement méticuleux, il [Thierry Malandain] s'attache à une multitude de détails afin d'exploiter toute la substance de son ouvrage. Sa pièce est d'une incroyable beauté à la fois légère et passionnée, souple et d'une parfaite solidité. Des ensembles qui ressemblent à des nuages tant les danseurs apparaissent aériens, d'autres instants la nature et les oiseaux sont rayonnants ».
Sophie Lesort, Danser canal historique
« Le chorégraphe impose un style de danse très personnel, avec des pas extrêmement rapides, [...] des déplacements complexes et jamais répétitifs, des tableaux vivants superbes. [...] Le Sacre de Martin dessine une force sauvage qui convient à son langage corporel. Et le plus étonnant est que sa chorégraphie convoque les notes, les instruments, la partition de Stravinski. Cette impression de confrontation et d'union est d'une grande singularité ».
Sophie Lesort, Danser canal historique