z
288_1_Fossile-photoOlivierHoueix-2.JPG
© Olivier Houeix
288_2_Fossile-photoOlivierHoueix-3.JPG
© Olivier Houeix
288_3_Fossile-photoOlivierHoueix-1.JPG
© Olivier Houeix


Dantzaz

Fossile


Chorégraphie, lumières, et costumes Martin Harriague
 
Musique Franz Schubert
Assistance Françoise Dubuc
Réalisation costumes Loïc Durand & Frédéric Vadé
Technique Eragin Stac
Créé en 2019 - Durée 45 min
 
Martin Harriague a choisi la forme du duo pour revenir sur un thème qui lui tient à cœur : les liens, sur fond d'urgence écologique, entre l'homme et sa planète.
Sur le plateau un objet insolite, boîte de Pandore ou mystérieux monolithe, ouvre la porte à tous les possibles. Car s'il est ici question de dégradation de la nature et d'extinction massive, la pièce prend aussi le risque de porter l'espoir d'une renaissance. Mais suffit-il de remonter le temps pour retrouver le Paradis perdu, l'Eden luxuriant des images d'antan ?
288_1_Fossile-photoOlivierHoueix-2.JPG
© Olivier Houeix
288_2_Fossile-photoOlivierHoueix-3.JPG
© Olivier Houeix
288_3_Fossile-photoOlivierHoueix-1.JPG
© Olivier Houeix


Au répertoire

La presse en parle

« L'esprit iconoclaste, farceur et burlesque de Harriague trouve en Dam Seidel - et dans les airs de Schubert - un contrepoint qui en adoucit les ardeurs et crée un équilibre subtil entre poésie et espièglerie. » 
Thomas Hahn, Danser canal historique