z
187_1_15_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg
187_2_05_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg
187_3_12_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg


Ballet du Grand Théâtre de Genève

Casse-Noisette


Chorégraphie Jeroen Verbruggen
Musique Pior Ilitch Tchaïkovski
Scénographie et costumes Livia Stoianova, Yassen Samoulov - On aura tout vu
Lumières Ben Ormerod
Créé en novembre 2014 - Durée 1h20
Une production de Casse-Noisette de plus, direz-vous. Cependant avec Jeroen Verbruggen, un chorégraphe à l'imaginaire féerique, festif et sans limites, les bases d'un moment enchanteur sont posées grâce à sa danse exubérante, joyeuse, lyrique et tendre. Avec son langage chorégraphique, si personnel, il offre une vision originale du chef d'oeuvre, créé en 1892, par Marius Petipa, sur une musique de Tchaïkovski. Dans un univers « baroque », imaginé par Livia Stoianova et Yassen Samouilov de la maison de couture «On aura tout vu», il focalise son regard sur Marie, une jeune fille intriguée par sa féminité et Drosselmeyer, un « Monsieur loyal » qui cache en lui le prince qu'elle doit libérer. Grâce à une danse virevoltante et virtuose, Jeroen Verbruggen nous transporte au pays des merveilles d'Alice, dans un monde onirique irisé et tourbillonnant où l'insouciance côtoie la frivolité, où les teintes sombres, gaies ou absurdes s'alternent, et dans lequel les personnages se démultiplient et interpellent nos âmes enfantines.
187_1_15_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg
187_2_05_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg
187_3_12_Casse-Noisette_Credit_GregoryBatardon.jpg


Au répertoire

La presse en parle

« Le Casse-Noisette de Jeroen Verbruggen est une féérie comme on n'en a pas vu depuis longtemps. [...] Outre les mouvements d'une célérité hallucinante, c'est leur stylisation qui frappe... L'ensemble de la gestuelle est plein d'idées fortes, comme ces subtils décalages des équilibres qui donnent au corps une impression de floue, ces avancées heurtées et anguleuses qui signalent l'ambiguïté des personnages, des sauts inouïs qui s'arrêtent bloqués pour signifier le Casse-Noisette, la jambe qui lâche suggérant que les soldats de plomb sont bien éclopés, et des ensembles fluides... Un Casse-Noisette très réussi, d'une grande sensibilité, qui en met plein les yeux, et nous entraîne dans un monde de chimères et de merveilles, grâce aux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève, qui font preuve d'un engagement et d'une interprétation remarquable »
Agnès Izrine, Danser Canal Historique
 

« La création du chorégraphe Jeroen Verbruggen pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève est une très belle réussite... Les pas, les gestes, les attitudes semblent totalement neufs, jamais vus, jamais explorés, alors même que de l'ensemble se dégage une délicate impression d'harmonie atemporelle et de classicisme. [...] On ressort de ce Casse-Noisette, avec la conviction qu'on ne l'oubliera pas de sitôt. »

Pascale Zimmermann, Tribune de Genève

 

« Spectaculaire, racé, joliment toqué et sensible : le jeune chorégraphe belge Jeroen Verbruggen infuse son sang d'encre dans ce grand ballet classique. Une réussite portée par le ballet du Grand Théâtre.... Les danseurs du ballet de Genève troussent la féerie, non pour la souiller, mais pour lui faire avouer sa mélancolie. »

Alexandre Demidoff, Le Temps