z
227_1_Chaplin(c)AgathePoupeney(6).jpg
© Agathe Poupeney
227_2_MarinDelavaud,Ana-KarinaEnriquezGonzalez,CelineNunige(c)AgathePoupeney(2).jpg
© Agathe Poupeney
227_3_CelineNunige,MarinDelavaud(c)AgathePoupeney(5).jpg
© Agathe Poupeney


Ballet de l'Opéra national du Rhin

Chaplin


Chorégraphie Mario Schröder
Musique Charlie Chaplin, John Adams, Ruggero Leoncavallo, Alfred Schnittke, Kurt Schwertsik, Peteris Vasks, Colin Matthews, Johannes Brahms, Hans Werner Henze, Charles Ives, Richard Wagner, Benjamin Britten, Samuel Barber
Direction musicale William Lacey
Costumes, décors Paul Zoller
Durée 1h30
Le chorégraphe Mario Schröder, résidant à Leipzig, cultive pour l’idole « Charlie Chaplin » une passion qui ne date pas d’hier. C’est en effet l’acteur londonien qui l’a amené à faire de la danse car, selon Schröder, les mouvements et la gestique de Chaplin seraient très dansants. La biographie étonnante de Chaplin est l’histoire d’un vagabond pauvre qui se bat au jour le jour pour survivre et qui, grâce au clown impliqué, deviendra l’un des hommes les plus riches d’Hollywood. Il se permet de jeter sur la société qui l’entoure un regard non dépourvu d’acuité, et d’employer de subtils moyens de persiflage.Le ballet Chaplin est conçu chronologiquement, commençant par la jeunesse de Charles où Mario Schröder dépeint ce que cette enfance a eu de marquant et de triste. Le chorégraphe explore ensuite la dualité entre la personne privée qu’était Chaplin et le vagabond qu’il incarnait. Au fil du ballet, les deux figures se feront de plus en plus indissociables, jusqu’à ne plus pouvoir être différenciées. Durant 1h30, les décors de Paul Zoller et le choix des musiques donnent à la biographie dansée de Charlot un cadre qui donne l’impression au spectacteur de se trouver dans une ancienne salle de cinéma du début des années 20.
227_1_Chaplin(c)AgathePoupeney(6).jpg
© Agathe Poupeney
227_2_MarinDelavaud,Ana-KarinaEnriquezGonzalez,CelineNunige(c)AgathePoupeney(2).jpg
© Agathe Poupeney
227_3_CelineNunige,MarinDelavaud(c)AgathePoupeney(5).jpg
© Agathe Poupeney


Au répertoire